Assalam aleykoum, bonjour à toutes et à tous, vidéo importante aujourd’hui tant c’est une problématique que rencontre beaucoup de gens et en même temps elle résulte d’une expérience personnelle récente.

Avoir un enfant au Maroc est un sujet qui revient régulièrement pour quiconque s’installe au Maroc, certains décident d’aller accoucher en France ou dans leur pays d’origine, et d’autres font le choix d’accoucher ici.

Je vais être extrêmement clair, ce que je vais raconter n’est pas une généralité mais correspond uniquement à notre expérience à mon épouse et moi même.

D’ailleurs spécialement pour cette vidéo qui touche principalement les femmes, cette vidéo est en partie écrite par mon épouse pour être le plus honnête avec vous puisque c’est elle qui a été actrice de cet évènement.

Au programme, on va évoquer les informations à savoir durant la grossesse au Maroc, l’accouchement et le choix de la maternité et enfin les déclarations à faire après la naissance du nouveau-né pour être parfaitement en règle.

QUESTIONS-

Est-ce que vous vous avez déjà eu un enfant au Maroc, si oui dites moi en commentaire comment s’ est passé le vôtre, partagez nous votre expérience ou si vous vous apprêtez à avoir un enfant ici

Grossesse

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous invite à vous abonner à la chaîne si vous souhaitez être tenu informé des prochaines vidéos sur la vie au Maroc et en même temps cela aide énormément la chaîne (https://www.youtube.com/c/VivreMaroc7) , merci à vous.

Pendant la période de la grossesse, la première chose qu’il a fallu régler était la gynécologue à trouver.

La peur que l’on a ici c’est surtout au niveau de l’hygiène, trouver une gynécologue propre avec du matériel de qualité était notre priorité et al hamdullilah c’est ce qu’on a trouvé.

On a utilisé les méthodes que je vous préconise dans chaque vidéo quasiment, celle des réseaux sociaux et des groupes whatsapp de notre ville, on nous a recommandé quelques gynécologues avec à chaque fois des avis donc c’est très utile.

Au final al hamdullilah mon épouse a trouvé une excellente gynécologue avec qui ça s’est très bien passé, globalement y avait une visite pour chaque trimestre.

Côté tarif, la consultation était facturée à 500 dirhams et pour les inconvénients, le problème majeur rencontré ici mais c’est valable pour toutes les consultations au Maroc, c’est l’attente.

En effet il n’y a pas encore de docteur qui gère leur journée en fonction des rendez-vous et donc il faut arriver et patienter, pas le choix, c’est très frustrant et c’est le cas pour tous les types de docteur, on a vu très peu de médecins qui prenaient sur rendez-vous.

Donc voilà pour la partie grossesse, ça s’est plutôt bien passé entre les différents rendez-vous et les examens au laboratoire…

Choix de la clinique

Un point rapide sur le choix de la clinique où accoucher, la gynécologue nous a conseillé plusieurs cliniques, d’ailleurs sachez que souvent au Maroc l’accouchement est géré par la gynécologue elle-même, ce qui rassurait pas mal mon épouse puisqu’elle avait tout le suivi de son dossier.

Ensuite, parmi les cliniques conseillées, on a aussi fait notre vérification sur Internet, voir les avis, la réputation etc. avant d’aller nous rendre sur place sur la clinique qui nous plaisait le plus.

Une fois sur place, vous expliquez que vous souhaitez visiter la clinique et avoir plus d’informations sur comment se passe l’accouchement là bas et des tarifs, du coup on a été pas mal rassuré par la propreté de la clinique, des chambres et également par la personne qui nous a reçu, donc voilà on s’est positionné sur celle-ci.

Pour les prix, on nous a listé les tarifs selon si c’était un accouchement par césarienne ou par voie basse, en gros par césarienne il fallait compter 10 000 dirhams le tout (la chambre, l’opération, les médicaments bref tout), et par voie basse 4 000 dirhams.

Quand on a fait nos calculs aussi par rapport à la France c’était vite fait, rien que partir en France nous aurait coûté beaucoup plus cher que d’accoucher ici au Maroc.

Vous savez tout pour le choix de la clinique, maintenant place à l’accouchement et de ce qui s’en suit et si vous aimez ce type de contenu n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne et de laisser un like sur la vidéo, ça me permet de voir quelles sont les vidéos que vous appréciez le plus !

L’accouchement

Pour ma femme, c’était une césarienne programmée recommandée par la gynécologue de part ses anciennes grossesses du coup on s’est rendu à la clinique à la date donnée.

Une fois sur place, vous êtes installée dans votre chambre (seule ou en duo selon ce que vous avez choisi) et on vous prépare à l’accouchement avec des premiers cachets.

Al hamdullilah tout s’est bien passé, mon épouse a été agréablement surprise, elle était assez anxieuse parce qu’elle voyait pas mal de mauvaises expériences sur Internet et au final tout s’est très bien passé.

Les infirmières étaient extrêmement gentilles, elles lui faisaient même beaucoup d’invocations donc vraiment satisfaite.

Au niveau de la langue, certaines parlaient le français et d’autres arabes, donc si vous êtes non arabophone bah comme d’habitude il arrive que vous soyez confrontés qu’à des personnes parlant uniquement l’arabe marocain, si jamais vous ne le parlez toujours pas, jeter un oeil à la description où je partage une formation pour apprendre le darija, c’est très important pour vivre au Maroc.

Une fois l’accouchement terminé, mon épouse est restée 2 nuits, de mémoire elle est rentrée un samedi et est sortie le lundi, c’est assez rapide pour une césarienne mais oui c’est spécifique au Maroc.

Pour un accouchement en voie basse, il me semble que vous sortez le lendemain par exemple.

Après l’accouchement et pour préparer la sortie vous devez vous acquitter de la somme prévue, ensuite on vous remet le certificat de naissance du bébé avec lequel vous pouvez aller déclarer votre enfant.

Globalement n’ayez pas peur pour la nationalité française, votre enfant l’aura, je dis ça parce que je sais que certains vont accoucher en France uniquement pour que leur enfant ne perde pas la nationalité mais sachez que si les parents sont français, l’enfant l’obtient automatiquement.

Du coup j’ai pu aller déclarer mon enfant au consulat français (il vous faut juste le papier de l’hôpital, le livret de famille et vos papiers à vous).


Ensuite si vous êtes marocains, vous devez aussi le déclarer à la mouqata3a, vous avez 1 mois pour le faire sinon il vous faudra passer au tribunal pour le déclarer donc n’oubliez pas de le faire.

Sachez qu’il demande un vaccin BCG pour déclarer votre nouveau-né, oui alors qu’il n’a quelques jours, personnellement j’ai pu éviter ça pour mon enfant, parfois il faut repasser plusieurs fois en attendant que ça passe sans qu’on vous demande le vaccin.

Enfin, pour le montant à payer, vous pouvez vous le faire rembourser en partie par la CNSS si vous y êtes assujetti, pour une césarienne vous avez 8000 dirhams remboursés et pour un accouchement naturel 3 000 dirhams

https://www.cnss.ma/fr/content/informations-g%C3%A9n%C3%A9rales

Le bilan de tout ça est très positif, et malgré un nombre important de personnes qui ont essayé de nous dissuader d’avoir notre enfant au Maroc, on est content d’avoir fait confiance au système marocain.

Je dis pas que tout est parfait, et bien sûr si on va du côté du public, il y a des catastrophes et des horreurs qui se passent, je vais pas être naïf, mais je dis juste que si vous avez les moyens d’accoucher dans le privé, cela peut très bien se passer.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire je serai ravi d’y répondre, dans tous les cas, c’est la 1ère vidéo où on partage vraiment une expérience intime et personnelle de notre vie au Maroc, on espère que cela pourrait vous être utile et vous permettra d’avoir une meilleure vision de cet aspect là du Maro et n’hésitez pas à la partager au maximum.

=======================================

Prenez soin de vous et prenez soin des autres, ASsalam Aleykoum!

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *