Cette semaine on parle de l’immobilier au Maroc, oui je sais c’est un thème que vous appréciez beaucoup et du coup j’ai décidé de vous lister tous les métiers liés de près à l’immobilier au Maroc.

Ce thème est encore plus tendance avec le développement actuel du royaume, des chantiers dans tous les sens, des événements planétaires qui vont être organisés au Maroc, mais aussi des aides qui vont dans ce sens comme l’aide au logement 2024.

Bref, l’immobilier est un secteur essentiel dans le pays, beaucoup en ont fait leur métier, business, ou juste un complément de revenu.

Voici donc les 6 métiers autour de l’immobilier au Maroc.

L’agent immobilier traditionnel

L’agent immobilier traditionnel est celui que vous connaissez déjà en Europe, il a une agence classique où il s’occupe de vendre vos biens, de vous accompagner dans votre achat et également des gestions locatives.

Il a exactement le même profil au Maroc, sa commission tourne autour d’un mois de loyer pour de la location (lorsqu’il s’occupe de vous trouver un locataire).

En gestion locatif, les commissions sont de l’ordre de 10%, donc pour un loyer de 4000 dhs, l’agence prendra 400 dhs par mois.

Si l’agence propose de la gestion locative, clairement c’est une forte charge supplémentaire, gérer les entrées / sorties, les descriptions, photos du bien, surtout si c’est en saisonnier, bref c’est une charge en plus mais c’est aussi un bon moyen de s’assurer une rente mensuelle “sûre”.

Concernant les ventes, en général et je précise à chaque fois en général parce qu’on est quand même au Maroc et que tout se négocie 🙂 

La commission est en moyenne de 2.5% des 2 côtés, c’est-à-dire 2.5 chez l’acheteur et 2.5 chez le vendeur.

Honnêtement, c’est encore un excellent métier, très porteur au Maroc, on va dire que comme partout, le plus dur est de commencer, de construire son carnet d’adresse, d’avoir ses premiers biens, mais c’est quand même un très bon secteur.

Le Samsar

Vous imaginez, on parle immobilier, et je place le samsar en numéro 2 de ma liste, ça prouve l’importance de celui-ci dans la société marocaine.

Il est clairement un fort concurrent aux agents immobiliers, certains d’entre-eux évoquent même une concurrence déloyale.

Car le samsar est souvent (pas tout le temps) au black, il coûte moins cher qu’un agent immobilier (effectivement parce qu’il n’a pas les même frais, pas de local à payer, pas d’impôt pour la majeure partie du temps).

Cependant, le samsar est souvent quelqu’un qui fait ça en complément de revenu, il peut être un gardien d’immeuble, un monsieur hanout ou même le vendeur de cacahuètes en bas de votre rue.

Pour les autres qui font ça à plein temps, vous les trouverez régulièrement dans les cafés, en pleine journée avec 2 ou 3 téléphones posés sur la table.

Leur commission pour de la location est très variable mais ne dépasse jamais la moitié d’un loyer et pour la vente c’est encore plus variable mais on peut être proche des 3%.

Quoi qu’il arrive, quand vous avez affaire à un samsar, mettez TOUJOURS au clair son prix avant de commencer.

Le samsar peut être payé simplement à partir d’un coup de fil, c’est-à-dire qu’il vous a juste renvoyé vers un autre samsar, et si celui-ci conclut une vente avec vous, le 1er samsar touchera une part de la commission.

C’est pour ça que c’est un excellent complément de revenu pour certains, juste avoir les bons contacts peut vous permettre de gagner de l’argent.

Par contre, il faut être honnête, au niveau professionnalisme, vous aurez une qualité de travail inférieur à l’agent immobilier traditionnel dont c’est le métier, mais en vérité, il n’est pas rare que l’agent immobilier travaille lui-même avec des samsars pour élargir son offre.

En bref, si vous souhaitez vous lancer dans l’immobilier au Maroc, vous aurez besoin de samsar dans votre entourage.

La conciergerie

La conciergerie est un secteur de plus en plus en vogue dans l’immobilier au Maroc, et c’est tout à fait naturel tant le tourisme grimpe dans le royaume.

La conciergerie est spécialisée dans la gestion locative, elle cible donc les propriétaires qui ne souhaitent pas se casser la tête avec la location de leur bien.

Elle se démarque de l’agent immobilier classique par des services annexes ++ pendant le séjour des locataires.

En plus de la gestion locative, gestion du bien sur les plateformes de réservation (airbnb, booking etc.), rédaction des fiches, prise de photos / vidéos pour mettre en valeur le bien, gestion du calendrier de réservation etc, la conciergerie va proposer des services supplémentaires comme la location de voiture, des repas livrés à domicile, excursion etc etc

Niveau économique, la conciergerie prend bien sûr une commission sur la gestion locative ça peut aller de 10 à 50%, ça dépend vraiment de la gamme de la conciergerie et du bien en gestion, mais elle va aussi prendre une commission sur tous les services annexes qu’elle va proposer, et c’est là où financièrement le business est intéressant.

Elle est donc en partenariat avec tous ces services annexes, elle doit avoir dans son inventaire un loueur de voiture, des guides touristiques, un chef cuisinier etc etc

Vous l’avez probablement compris, pour ouvrir une conciergerie, mieux vaut ouvrir dans une région très touristique pour s’assurer un taux de remplissage élevé tout au long de l’année.

La Sous-Location

Celui-là, j’en ai fait une vidéo dédiée entièrement, et je vous la mettrais en fin de vidéo si ça vous intéresse, mais la sous-location est vraiment un modèle pertinent dans le monde de l’immobilier au Maroc.

Je vous rappelle brièvement le principe, vous louez vous même des logements en longue durée, vous stipulez dans le contrat que ces locations serviront à de la sous-location, c’est parfaitement légal au Maroc et le propriétaire doit bien sûr être mis au courant et doit avoir donné son accord.

Admettons que vous louez un bien à 4000 dhs par mois, si vous le louez à la nuitée 400 dhs / mois, admettons que vous le louez 20 jours sur 30 dans le mois, on arrive donc à 8000 dhs, soit une marge de 100%, c’est énorme.

Imaginez l’été où les prix s’envolent à la nuitée et où le taux de remplissage est de 100%.

Bien sûr, il y a plusieurs difficultés, déjà il faut trouver les premiers biens où le propriétaire est d’accord, et ce ne sera pas facile.

Personnellement, je vous conseille de commencer par les biens de vos proches, vous trouverez probablement dans votre entourage des gens qui ont acheté et ont leur bien fermés parce qu’ils ont peur de la location.

Si vous arrivez à les convaincre, ça vous fera déjà un premier parc immobilier par quoi commencer, et surtout ça vous servira de vitrine à montrer aux prochains propriétaires que vous souhaiteriez convaincre.

Le plus-value man

Oui, j’avoue j’ai manqué d’inspiration pour celui-là, je l’avais appelé l’investisseur à l’origine, mais je voulais quelque chose de plus original.

Celui-là n’est pas accessible à tous car il faut un certain capital pour pouvoir se lancer contrairement aux autres métiers que j’ai citées précédemment.

On sait à quel point l’immobilier flambe au Maroc, surtout dans les grandes villes, on est pas sur des prix de capital européenne comme Londres ou Paris mais ça monte vite.

Du coup, investir pour de la revente est vraiment intéressant au Maroc, je ne compte plus le nombre de personnes qui ont revendu des terrains 6 mois plus tard en faisant quasiment du x2.

Honnêtement, ici on va parler soit des villas ou bien des terrains, il est très rare de faire de la plus-value sur des appartements au Maroc sauf si vous attendez 10 ans.

Par contre, certains biens “haut de gamme” type villa, ou des maisons en ville bien situées peuvent se revendre avec de fortes plus-value si vous sentez bien le coup.

Mais le bien qui présente le plus d’intérêt pour ce type d’investissement achat-revente, c’est bien le terrain.

En plus, il est possible de commencer avec un capital plus abordable que pour les villas haut de gamme.

On peut trouver des terrains au Maroc à 20 000€ dès qu’on s’éloigne des grandes villes, et donc certains en font leur spécialité, acheter des terrains, les revendre 6 mois plus tard à 20 ou 30% de plus et ainsi de suite.

Faites attention aux impôts, vous serez taxé en fonction du profit fait sur le bien immobilier donc il faudra le prendre en compte dans vos calculs.

Je vous mets un petit tableau qui vous explique comment calculer cette taxe : 

Le Promoteur

Dernière catégorie, on finit donc avec le plus gros, et j’ai rien contre les gros, mais là on parle de projets où il faut des fonds.

Attention, si cette catégorie vous intéresse mais que vous n’avez pas le capital, il y a une solution pour commencer, il s’agit de la rénovation.

Vous entrez dans le BTP et vous participez à des chantiers où vous travaillez en tant qu’indépendant, on vous confie certaines parties d’un chantier et cela vous permettra d’accumuler du capital en vue de construire vos propres biens.

Il vous faudra par contre construire une équipe de professionnels fiable, compétente et opérationnelle pour vous accompagner, ce sera peut être le plus dur à faire.

Après ça, vous pourrez acheter vos premiers biens “à rénover” pour pouvoir les revendre bien plus cher après leur rénovation.


Et l’étape finale ? Avoir vos propres terrains pour construire de zéro vos appartements, vos maisons ou vos villas et devenir un vrai promoteur immobilier.

Pour être un vrai promoteur, vous devrez devenir expert en montage de projets immobiliers, savoir imaginer des projets immobiliers de A à Z et surtout savoir superviser des opérations de construction, de l’achat du terrain jusqu’à la remise des clés aux futurs propriétaires.

Je vous laisse imaginer toutes les étapes qu’il y a entre ces 2 actions.

J’avoue que j’ai fini avec ce qui vous fera peut-être le plus rêver mais c’est aussi l’objectif final pour de nombreuses personnes dans l’immobilier au Maroc.

Tu me diras en commentaire de ce que tu penses de tous ces métiers de l’immobilier au Maroc, et puis bon avant de te lancer dans tout ça, tu vas devoir trouver ton propre logement pour t’installer au Maroc, et ça tombe bien, il y a un chapitre dédié au Logement dans mon guide Partir Vivre au Maroc, je te laisse voir ça en description : 

Comme promis, je te laisse avec l’article dédiée à la sous-location : https://youtu.be/Cy8Ko_HPUEU?si=vNTo4N5DRznuN7Yx

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *