Assalam aleykoum, Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour une nouvelle vidéo !

Vous ne le savez peut-être pas mais le Maroc est dans le top 3 des destinations préférées où les français souhaitent passer leur retraite.

Et si cela vous intéresse de savoir pourquoi ce top 3 ou si vous êtes vous-même dans cette catégorie, cette vidéo vous permettra d’avoir plus d’informations pour optimiser au mieux votre situation ou votre future situation.

Je vais aborder avec vous les avantages et inconvénients de profiter de sa retraite au Maroc mais également les démarches à réaliser quand vous souhaitez être retraité au Maroc pour éviter tout désagrément avec l’Etat français et même économiser de l’argent sur votre pension de retraite !

Allez, on commence sans plus attendre !

Les avantages

  • Sa proximité avec la France : une des premières raisons pour lesquelles les seniors optent pour le Maroc afin de passer leur retraite est sa situation géographique. Le Maroc est, en effet, à environ 3 heures de vol de France. Il faut avouer que cette belle proximité est assez pratique si vous avez le blues de la famille ou encore si vous devez revenir d’urgence pour des problèmes de santé.
  • Son climat clément et son environnement : on se laisse aussi très facilement charmer par le climat doux en hiver et pas trop chaud en été du Maroc. C’est en partie grâce à la façade océanique du pays qui tempère la chaleur pendant les journées estivales.
  • Sa grande qualité de vie : ce n’est pas pour rien que des milliers de retraités français ont aujourd’hui décidé de poser définitivement leurs valises au Maroc. Les Marocains sont, en effet, très accueillants et il est, en plus, très facile de communiquer avec les locaux puisqu’ils pratiquent la langue française. De plus, les prix y sont en moyenne 46% moins élevés qu’en France, que ce soit pour les transports en commun, les courses ou les tarifs au restaurant. Cette différence peut varier en fonction de la ville de votre résidence.
  • Sa richesse culturelle et architecturale : en passant votre retraite au Maroc, vous pourrez profiter de vos temps libres pour partir à la découverte des plus beaux joyaux de son patrimoine. Médina de Fès, jardin Majorelle, cascades d’Ouzoud… à vous les plus belles visites.
  • Des démarches administratives simples : sachez que les formalités administratives à accomplir pour pouvoir prendre sa retraite au Maroc ne sont pas du tout compliquées. Vous devez, néanmoins, vous faire accompagner dans vos démarches afin de vous assurer de ne rien omettre, mais aussi afin de profiter d’un gain de temps considérable.
  • Autre avantage bien sûr, c’est la langue, même si vous ne parlez pas arabe, vous arriverez à vous faire comprendre avec le français puisque la majorité des marocains dans les grandes villes comprend le français.
    Attention cependant, vous passerez à côté d’une meilleure expérience sans parler l’arabe marocain (d’ailleurs je ne le dis pas souvent mais je suis partenaire avec une excellente plateforme qui vous permet d’apprendre l’arabe marocain en ligne sans engagement, le lien est dans la description si ça vous intéresse).
  • La carte de résident au Maroc est facilitée pour les retraités, vous avez un revenu fixe, vous présentez un profil très apprécié du Maroc.
    Généralement même le délai d’obtention est réduit pour les retraités, c’est donc encore une fois un avantage du Maroc pour les retraités.

Bien sûr, ces avantages s’accompagnent forcément d’inconvénients qu’il faut prendre en compte avant de faire son choix.

Mais si vous avez déjà appris des choses et que vous n’êtes pas abonné à la chaîne, n’hésitez pas à nous suivre et à activer la cloche pour ne rater aucune des vidéos dédiées à la vie au Maroc dans le futur !

Les inconvénients

Vivre sous le soleil marocain présente également un inconvénient auquel il faudra vous préparer : un système de santé pas très performant. En effet, le Maroc dispose de deux systèmes de santé au choix :

  • Vous pouvez opter pour le système de santé publique, mais la qualité de soins qui y sont prodigués est assez médiocre par rapport à celle proposée en France.
  • Il y a aussi le système de santé privé qui est plus performant, mais les prix qui y sont pratiqués sont excessifs.

Il faudra donc également faire attention à votre choix de ville si vous vous installez au Maroc, la qualité des soins est inégale au Maroc et vous n’aurez pas toutes les spécialités à disposition dans toutes les villes.

Si vous avez donc besoin de soins réguliers, favorisez une ville suffisamment développée en ce sens qui pourra répondre à vos besoins, vraiment, renseignez-vous sur la ville que vous aurez choisie avant de vous installer.

Malgré tout, pour palier le prix du privé, il faut savoir que pour la majorité des soins procurés, vous pourrez vous faire rembourser tout ou partie les montants payés par la sécurité sociale française.

Ensuite, cet inconvénient est, néanmoins, compensé par la proximité du pays avec la France. Vous pourrez, ainsi, revenir en cas de problème de santé qui requiert des soins plus fiables.

Le dernier principal inconvénient est l’éloignement de la famille, bien sûr même si vous n’êtes qu’à 3 heures de chez vous en avion, il n’en reste pas moins que vous ne vivrez pas dans le même pays que vos enfants.

Surtout si vous avez l’habitude de voir vos enfants ou petits enfants chaque semaine, cela peut être une difficulté au départ.

Il vous faudra assurément constituer un nouveau cercle social au Maroc pour atténuer cet éloignement de la famille.

Ça tombe bien, le peuple marocain est extrêmement sociable et il y a également une forte communauté de retraités au Maroc.

N’hésitez pas à me dire en commentaire de la vidéo si vous ou l’un de vos proches est dans cette situation ou que vous profitez déjà de votre retraite au Maroc, je serai ravis de lire vos retours d’expériences.

Retraite au Maroc – Les démarches administratives

Si vous comptez passer uniquement des périodes inférieures à 3 mois au Maroc avant de retourner à chaque fois en France, vous n’aurez pas besoin de faire les démarches de carte de séjour pour rester au Maroc.

Vous disposez automatiquement d’une autorisation de rester sur le territoire de 3 mois à votre arrivée au Maroc.

Néanmoins, si vous comptez réellement vivre au Maroc et donc pour des périodes beaucoup plus longues que 3 mois, vous devrez faire la demande d’une carte d’immatriculation.

Il vous faudra procurer les documents suivants : 

  • 1 passeport en cours de validité
  • 2 formulaires de demande d’immatriculation
  • 1 justificatif de domicile
  • Des photos d’identité
  • 1 extrait de votre casier judiciaire
  • 1 photocopie de votre livret de vaccination
  • 1 timbre fiscal d’une valeur de 9,23 €
  • Et la preuve que vos ressources financières sont suffisantes.

J’avais déjà fait une vidéo détaillée sur l’obtention de cette fameuse carte d’immatriculation qui permet de rester sur le territoire marocain durablement, je vous montrerai la vidéo à la fin de celle-ci si ça vous intéresse.

Cette carte de résidence sera valable 1 an la première fois, puis cette durée devrait être augmentée à chaque renouvellement.


Il arrive parfois que certains retraités obtiennent une durée plus longue dès la 1ère fois, les retraités ayant souvent un petit traitement de faveur au Maroc.

Résident marocain, une économie

Une fois que vous êtes officiellement résident au Maroc, vous pourrez vous inscrire au registre des français de l’étranger au consulat.


Cela permettra également d’officialiser votre changement de résidence à l’État français et faire pas mal d’économies d’argent.

Et oui, vous serez donc soumis à l’impôt marocain et non plus à l’impôt français.

Autre bonne nouvelle, le Maroc propose aussi un régime fiscal avantageux pour les expatriés qui souhaitent y passer leur retraite, surtout pour les expatriés français.

Les retraités français bénéficient d’un abattement de 55 % sur le montant annuel brut de leur pension de retraite  avec un plafond à 168 000 dirhams.

Au-delà de cette somme qui équivaut environ  à 16500 euros, l’abattement descend à 40 % ce qui est toujours une énorme économie.

Si vous souhaitez bénéficier d’un abattement encore plus conséquent, il vous faudra placer votre pension de retraité sur un compte marocain non convertible (c’est-à-dire non utilisable en euros).

A ce moment-là vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 80 % sur le total des sommes que vous aurez choisi de transférer.

Pour être concerné par la législation fiscale marocaine, vous devez vivre plus de 183 jours dans l’année et avoir votre domicile fiscal sur le territoire marocain, soit plus de 6 mois dans l’année.

Et enfin autre avantage financier, en vous installant au Maroc pour votre retraite, vous n’aurez pas à payer de taxe d’habitation pendant 3 ans.


C’est tout de même pas mal tout ça

Prévenir votre caisse nationale d’assurance vieillesse

Il vous faudra prévenir votre caisse nationale d’assurance vieillesse où vous recevez votre pension de retraite.

Vous pourrez alors soit demander à voir verser votre retraite directement au Maroc, c’est possible.

Sinon, si vous souhaitez garder votre argent dans votre compte bancaire français, ce qui est tout à fait possible, vous pourrez alors planifier par exemple un virement automatiquement mensuel d’une partie de votre pension de votre banque française vers votre banque marocaine.

Ainsi, vous aurez une partie de votre retraite qui sera automatiquement au Maroc pour vous permettre d’en vivre paisiblement, et également d’avoir une partie de cette retraite toujours en France pour vos frais sur place une fois quand vous rentrerez là bas.

Bon bien sûr, si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je ne suis pas fan des virements interbancaires, je préfère passer par des plateformes intermédiaires comme Wise ou Remitly pour optimiser au mieux mes transferts et ne pas perdre trop d’argent en route.


Quant à moi je vous remercie d’être resté jusqu’à la fin, j’espère que cette vidéo pourra être utile à vous ou vos proches, je vous souhaite une excellente semaine et je vous dis à la semaine prochaine inshaAllah.

Et surtout, n’oubliez pas, prenez soin de vous et prenez soin des autres, Assalam aleykoum

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *