Dans une démarche visant à faciliter l’accès à la propriété pour ses citoyens, le gouvernement marocain a récemment annoncé une nouvelle politique d’aide au logement. Cette initiative cible spécifiquement les primo-accédants, offrant une subvention significative pour l’achat de leur premier logement. Voici un aperçu détaillé de cette mesure et des critères d’éligibilité.

Critères d’Éligibilité

Pour bénéficier de cette aide, les acquéreurs doivent répondre à plusieurs conditions :

  1. Nationalité: L’acquéreur doit être de nationalité marocaine, renforçant ainsi le soutien aux citoyens du pays.
  2. Première Aide de l’État: L’acquéreur ne doit pas avoir précédemment bénéficié d’une aide de l’État en matière de logement. Cette condition assure que le soutien est distribué de manière équitable parmi ceux qui n’ont jamais reçu d’aide gouvernementale pour un logement.
  3. Statut de Propriété: L’acheteur ne doit pas être propriétaire d’un autre logement à la date de la demande d’aide, ciblant ainsi les personnes n’ayant pas encore franchi le pas vers la propriété immobilière.
  4. Plafond de Prix: Le logement acquis ne doit pas excéder un coût de 700.000 DH TTC, ce qui place l’accent sur les logements accessibles et abordables.
  5. Permis d’Habiter: Le logement doit être neuf, avec un permis d’habiter datant du 1er janvier 2023 ou après, garantissant ainsi que les bénéficiaires accèdent à des logements modernes et conformes aux normes actuelles.
  6. Première Vente: Le logement doit être vendu pour la première fois, favorisant l’acquisition de biens neufs.
  7. Taille Minimum du Logement: Le bien doit comprendre au moins deux pièces, assurant un niveau de confort minimal pour les bénéficiaires.
  8. Engagements du Bénéficiaire: L’acquéreur s’engage à faire du logement son habitation principale pendant au moins cinq ans. De plus, il doit consentir à une hypothèque en faveur de l’État, garantissant le respect de cet engagement.
  9. Procédures Notariales: Tant le compromis de vente que le contrat de vente définitif doivent être rédigés et signés devant un notaire, assurant la légalité et la transparence de la transaction.

Impact Potentiel de la Mesure

Cette initiative devrait booster fortement l’investissement des marocains dans l’immobilier du pays, que ce soit les marocains résidents à l’étranger ou bien les marocains vivant dans le royaume.

Les promoteurs font parties des grands gagnants de cette nouvelle aide car le permis d’habiter devant être délivré le 1er janvier 2023 au plus tard, seuls les projets neufs devraient être éligibles à cette réforme.

Conclusion

Avec ces mesures, le gouvernement marocain montre son engagement à soutenir ses citoyens dans l’une des étapes les plus importantes de leur vie : l’acquisition d’un premier logement. Cette politique pourrait non seulement transformer le paysage immobilier marocain, mais aussi apporter une stabilité financière et un sentiment d’appartenance plus profond pour de nombreux Marocains.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *